header-img-04.jpg
OIF
Actualités

Mali : le Collectif Cram-Cram mobilise la jeunesse et les communautés de Tombouctou en faveur de la paix et de la sécurité

mardi 11 août 2020
Mali : le Collectif Cram-Cram mobilise la jeunesse et les co ... Image 1

Le projet « Engager les Jeunes en milieu Rural et Urbain pour la Paix et la Sécurité » du Collectif de jeunes Cram Cram, récipiendaire de l’Appel à initiatives francophones « Jeunes, Paix et Sécurité » lancé en septembre 2019 par l’OIF, est dans une dynamique de mise en œuvre opérationnelle sur le terrain à Toumbotou.

La dernière activité en date est le lancement, début août 2020, d’une campagne de sensibilisation sur la paix, la sécurité, la cohésion sociale et la cohabitation pacifique, devant se conduire dans les cinq cercles de Tombouctou, et ne pas deux étapes ont déjà été réalisés à Nikounké et Diré, avec près de cinq cent (500) jeunes et autor locaux regroupements cumuls. Cette activité, qui regroupe les communautés et les jeunes autour des valeurs de l’ensemble vivant, fait suite à l’instauration de cinq cadres d’échange, de concertation et d’actions, et à l’organisation de sept tables rondes sur la paix, la cohésion sociale et l’extrémisme violent, réalisé dans le cadre des cercles d’intervention du projet. Elle contribue également à la sensibilisation contre la pandémie de la Covide-19, en encourageant au respect des mesures barrières dictées
par les autorités nationales et internationales.



Le projet du Collectif Cram Cram a, par ailleurs, conduit à la mise en place de comités de prévention et gestion de conflits composés de cinquante (50) jeunes par Cercle, soit
un total de deux cent cinquante (250) jeunes. Ces-ci ont pris actifs part aux échanges, concerts et tables rondes.
Dix (10) jeunes ont été rétenus par Cercle pour
composer le comité régional. Cinq (5) jeunes isme de chaque Comité de Cercle de la formation sur la résolution des conflits, la communication non violente, la gestion des rumeurs, la médiation et l’extrémisme violent. Celle-ci est prévue pour se tenir au mois de septembre 2020, en prélude d’une Conférence régionale intergénérationnelle sur la paix et la sécurité qui
sera organisée à Tombbouctou le 21 septembre.


Concluant le projet, cet événement capitalisera sur l’ensemble dans ses activités, dans l’objectif de désastre des leçons apprises pour contribuer à la construction d’une paix durable impliquant les acteurs de la société civile de la région. Pour rappel, la cérémonie officielle de lancement de ce projet a eu lieu le 23 janvier 2020 dans les locaux du gouvernement de Tombouctou.
Elle a été marquée par la présence du chef de cabinet du gouverneur, le maire de la commune urbaine de Tombouctou, le représentant du commandant des forces de défense et de sécurité à Tombbouctou, les chefs de quartiers et les représentants des organisations de la société civile de Tombouctou.

Cette initiative portée par des jeunes est menée selon une approche collaborative, participative, communautaire, y compris en mobilisant les radios
locales. Elle s’incarne dans les actions de formation, des conférences, des campagnes de sensibilisation, des tables rondes et la mise en place de cadres de concertations et d’actions.
cc

En vedette

Pour célébrer son 50e anniversaire, l’OIF a invité les jeunes de 15 à 35 ans à construire ensemble l’avenir de la Francophonie !

Appels d'offres et concours

Portraits et témoignages des volontaires

Marocaine Enseignante de la langue française au département de français à l’université Hanoi. Promot ...
Animateur du Réseau des usagers de la Bibliothèque Numérique du Nouvel Espace Universitaire de la Fr ...
Voir plus...

Fils d’actualités

La Francophonie est plurielle et dynamique

#OIFJeunesse sur Instagram


SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX: